Réponse à un internaute 3

 

La question de l’internaute nous est venue aujourd’hui d’un Scientiste Chrétien qui l’a posée en deux volets dans les termes qui suivent.

 

Bonjour Dr Kiatezua,

Ton cours protège t-il efficacement contre l’occultisme ? Et comment se fait-il que l’Europe se développe avec cette influence [des sciences occultes] ? Et les politiciens européens dirigent assez bien leurs pays tout en étant occultistes et pas les africains ? 

J.N

 

Salut J.

1. La finalité d’un vrai enseignement initiatique est d’entrer en contact avec ceux qui sont sur les plans supérieurs (Comme Jésus pendant la transfiguration). Maintenant quand tu es dans la voie initiatique des Blancs avec quels ancêtres vas-tu entrer en contact ? Avec les Blancs ? Non cela ne marche pas. D’où les Blancs qui sont sincères, arrivé à un certain point, ils disent au Noirs de chercher leur propre voie.

2.  Les sciences occultes de l’Occident sont dans l’épistémologie de l’homme blanc. Une épistémologie inductive qui se marie bien avec la pensée indienne, qui est en fait une pensée d’origine européenne ! Car en émigrant aux Indes 3.000 ans avant notre ère, des Anglo-saxons ont fait basculer la pensée dravidienne dans leur épistémologie. Ainsi, le Noir qui s’aventure dans ces sciences est dans un système de pensée qui n’a rien à voir avec sa culture. Et généralement, s’il ne tombe pas dans le mystère démoniaque, il se retrouve dans un amalgame où il mélange le mystère divin et le mystère humain.

a. Un bon exemple de cet amalgame est la pratique de la Science Chrétienne. On t’a appris au cours d’instruction primaire de cette Science à parler mentalement au patient quand tu le traite. En Afrique tout le monde sait dans une certaine mesure que l’on peut influencer quelqu’un mentalement ; d’où faute de montrer à l’Africain la différence entre ces pratiques africaines et la pratique mentale de la Science Chrétienne tel que décrite par Mary Baker Eddy dans son livre Ecrit Divers (page 220 à partir de la ligne 4), le Scientiste Chrétien africain tombe généralement dans l’hypnotisme ; c’est ce qui explique la faiblesse de la pratique de cette Science en Afrique.

b. Les systèmes occidentaux ne comprennent pas très bien ce qu’est la sorcellerie africaine, or celle-ci est le grand obstacle qui mine les efforts des Africains. On raconte que le premier président de la branche d’une grande école initiatique occidentale à Kinshasa, a déserté sa loge après avoir été malmené par un enfant sorcier !

3. Depuis le 15ème siècle, les Blancs voient l’Afrique comme un champ d’exploitation, alors penses-tu que les choses changent quand on en vient aux systèmes initiatiques ? Et bien non. Tous les systèmes occidentaux sont conçus, à mon sens, pour assurer l’hégémonie de l’Occident.

4. Ce dont l’Afrique a réellement besoin c’est le mystère divin pur. Or je ne vois pas en Occident un système de mystère divin pur. La Science Chrétienne est un système de mystère divin pur, mais la pratique telle que définit dans Ecrit Divers c’est en réalité du mystère humain ; car tu peux utiliser exactement la même pratique pour nuire. Pourquoi, demandes-tu peut-être, Mary Baker Eddy a-t-elle laissé ce système ? C’est pour la même raison que Moïse était obligé d’enseigner non la loi supérieur de l’amour, mais la loi de Talion ! C’était une concession.

5. Ce dont l’Afrique a besoin c’est un système de mystère divin africain bien articulé. Si tu peux étudier la Science Chrétienne non dans une vision rationaliste occidentale, mais dans une mentalité purement africaine, alors tu va élever ta pratique à ce mystère là, sinon…

 

 

Mary Baker Eddy en écrivant dans [son livre Science et Santé] : « Les estropiés, les sourds, les muets, les aveugles, les malades, les sensuels, les pécheurs, je désirais les délivrer tous de l’esclavage de leurs propres croyances et des systèmes d’éducation des Pharaons qui, aujourd’hui comme autrefois, retiennent les enfants d’Israël en servitude, » ne voyait-elle pas ce système comme étant négatif ?

J. N.

 

Oui c’est vrai que la Bible dépeint l’Egypte en des termes négatifs. Mais mon hypothèse là-dessus est qu’il y avait en Egypte deux grandes initiations : le grand mystère et le petit mystère ; c’est la classification de l’Egyptologue Rawlinson. Le grand mystère était sacerdotal, tandis que le petit mystère s’occupait de tout ce qui facilite la vie de l’homme sur terre. Ainsi, puis-je diviser le petit mystère en mystère martial et mystère civil. L’initiation martiale servait à former les soldats. Elle avait pour symbole le serpent dont l’arc-en-ciel était la représentation dans le firmament. Tous les trois mystères plaçaient Dieu au centre de leurs connaissances.

Avant le pharaon Thoutmosis III, la Reine régente (Hatchepsout) avait envoyé une expédition aux pays de Punt, qui selon Rawlinson est décrit par les Egyptiens comme la « Ta-neter, ou la « Terre Sainte » -la demeure d’Athor,” et peut être le foyer original d’Ammon lui-même »1. Si tu comprends que les dieux sont des hommes immortels (doctrine de la religion égyptienne), tu saisis alors le langage des Egyptiens : le pays de Punt était la terre où habitaient leurs ancêtres, et le pays où ils devaient émigrer, car c’est la terre promise (la Ta-neter). Tout ceci est rapporté par Rawlinson, je n’y ajoute que l’interprétation. Cheikh Anta Diop place le pays de Punt vers le Monomotapa, c’est à dire vers le Zimbabwe2 !

Voici maintenant mon hypothèse. Une civilisation est comme un homme mortel ; elle travaille, atteint son apogée, s’éteint, ou passe par un sommeil pour refaire ses énergies. Les Egyptiens, conscients du fait que leur civilisation allait hiberner pendant longtemps, ont décidé de cacher ce qu’ils avaient d’essentiel, ce qui les aiderait plus tard à se réveiller et à reprendre la superpuissance : le grand mystère ou le mystère divin.

Les détenteurs par excellence de ce grand mystère étaient les Bantous Une fois les Bantous sortis de l’Egypte, le pays était temporairement resté entre les mains du petit mystère. C’est en ce moment que je situe l’exode des Israélites après avoir été réduit en esclavage en Egypte pour avoir prêté main forte aux envahisseurs Hyksos qui ont dépouillé les Egyptiens de leurs terres (Voir la Bible, c’est Joseph qui était artisan de cet asservissement de tout un peuple (les Egyptiens) sur son propre sol par des étrangers (Hyksos) qui avaient fait un coup d’Etat.)

Ainsi, l’Egypte dont parle la Bible est une Egypte somnolente. La grande Egypte, l’Egypte du grand mystère étaient parti s’endormir à la terre promise (en attendant son réveil imminent) en passant par l’escale, de diversion peut être, au Zimbabwe. Si tu te demandes encore qu’elle est la terre promise, regarde bien la carte de la migration des Africains vers le sud, tu verras qu’ils convergeaient tous (les Bantous, les Nilotiques et les tribus guerrières de l’Ouest) vers le bassin du Congo.

Parmi les Bantous, les Bakôngo ont su reproduire, mais surtout garder intact, les trois mystères (le Kimpasi –mystère sacerdotale au Sud, le Kinkimba –mystère martial à l’Ouest (de Boma à Pointe-Noire ) et le Lemba –mystère civil au nord). Voilà pourquoi ils ont la lourde tâche d’aider les autres Africains en rétablissant la pyramide tétraédrique de la spiritualité négro-africaine.

Si vous prenez l’autre pôle de migration (le pôle ouest-africain). Ces Africains étaient  les derniers à quitter l’Egypte, d’où ils étaient les gardiens du mystère martial. Ainsi, en l’absence du mystère sacerdotale, le serpent qui était le symbole de la force martial du Mahûngu (l’homme-Christ), a été divinisé, c’est ce qui explique la forme actuelle du vaudou.

 

 

Dr Kiatezua L. Luyaluka

 

 

 

 

1. Rawlinson, G., Ancient Egyt, Londre, http://www.gutenberg.org.

2. Cheik Anta Diop, Antériorité des civilisations nègres Abidjan : Présence africaine, 1972, p. 25.

3. Ibidem, p. 57.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: