La prière qui vainc efficacement la sorcellerie

Dr Kiatezua Lubanzadio Luyaluka

La sorcellerie est l’une des croyances auxquelles l’homme a à faire face au quotidien en Afrique ; connaitre comment lutter efficacement contre ce fléau y est donc une nécessité impérieuse. Dans la recherche des voies et moyens pour lutter efficacement contre ce fléau, l’une des grandes difficultés est la mauvaise conception que l’on s’en fait. La sorcellerie est essentiellement une pratique maléfique, qui ne doit pas être confondue avec les traditions spirituelles de l’Afrique qui étaient destinaient essentiellement pour faire le bien.

Dans mon livre intitulé Vaincre la sorcellerie en Afrique[i], je démontre la différence qui existe entre les pratiques spirituelles africaines et la sorcellerie. La spiritualité en Afrique avait des cadres officiels d’enseignement et visait le développement des facultés éthériques de l’être. Tandis que la sorcellerie a toujours été une pratique condamnée par la société et dont le but a toujours été essentiellement de nuire. La sorcellerie est un usage erroné de la spiritualité et du potentiel éthérique.  Cette compréhension est indispensable, pour ceux qui travaillent à combattre la sorcellerie par la prière, car faute de l’avoir, ils travaillent plutôt à détruire le bien et le mal dans les cultures africaines.

Durant l’une de mes voyages dans ma carrière de conférencier, je suis allé en Haïti dans la ville de Désarmes pour y parler publiquement du néant de la sorcellerie.  Plus de deux cents personnes étaient venues m’écouter sur la manière de combattre efficacement la sorcellerie par la prière. Je sais par expérience que quand on parle publiquement contre cette pratique ténébreuse on s’expose aux attaques venant de la part de ceux qui s’y accrochent.

Tout s’était bien passé, mais après la conférence, j’ai commencé à ressentir des douleurs dans mon ventre. Je devais le lendemain reprendre ma route par un vol sur Miami en Floride pour une correspondance qui allait me conduire à Boston. Pendant que je me trouvais à l’aéroport de Miami, le mal de ventre s’était accentué. J’étais victime d’une attaque par la sorcellerie. L’atmosphère mentale en Haïti est très similaire à celle que l’on vit en milieu africain ; la sorcellerie y est aussi confondue avec la spiritualité dans le vaudou. J’avais donc là une occasion de prouver que les idées que j’avais partagées avec mes frères Haïtiens étaient pratiques et efficaces dans la lutte contre la sorcellerie.

Ma première étape était de prendre conscience de ma pureté d’enfant de Dieu. La purification a toujours été le prélude à toute prière efficace dans la haute spiritualité africaine. Nos ancêtres pratiquaient parfois des ablutions rituelles avant leurs prières, car l’eau en Afrique a toujours été le symbole de la pureté. Bien que m’inspirant de leur approche, je n’épouse pas une vision rituelle de la spiritualité. J’ai toujours compris la purification comme une affirmation de sa pureté dans le présent, dans le passé et dans le futur en partant de la base que l’homme est maintenant même l’image et la ressemblance de Dieu et que le péché n’a jamais eu le pouvoir réel de faire du bien. Cette compréhension me permet toujours de voir plus clairement que le péché n’a pas le pouvoir de me séparer de Dieu, car le pouvoir du péché et son emprise sur l’homme ne réside que dans la croyance qu’il a un pouvoir réel de faire du bien.

Affirmer notre pureté d’enfant de Dieu, c’est aussi une façon d’affirmer la présence du Christ (le Verbe divin) en nous. La science divine nous montre que le Verbe divin est la présence parfaite de Dieu en l’homme et autour de l’homme (voir mon article sur le Christ dans ce blog).  Dans la pratique dévotionnelle bantoue cette double nature du Verbe est essentielle à la prière, car le Dieu qui est au ciel répond à nos prières à travers le Père qui est aux cieux par l’entremise du Verbe, le Christ.

Le livre biblique de l’Apocalypse (au chapitre 19) nous montre que le Christ est le commandant des armés qui sont dans les cieux, il commande donc toute l’armée des saints. C’est à travers cette armée des saints que Dieu répond à nos prières et c’est à travers elle que nos ancêtres adressaient leurs prières au Dieu Très-Haut. Car ils savaient qu’un commandant ne combat pas lui-même mais il utilise ses troupes. Et pour m’aider, le commandant, le Verbe divin, ne pouvait qu’utiliser les troupes qui sont les plus proches de moi et qui connaissent mieux mon problème, c’est-à-dire mes ancêtres-saints.

La prière efficace exige de l’homme donc qu’il prenne conscience de sa pureté pour s’approcher du Christ, mais s’approcher du Christ c’est s’approcher de son armée des saints ; ainsi prier implique le fait de s’approcher des ancêtres-saints par la voie de la purification de la pensée. Je savais aussi que rien ne peut résister à l’armée du Christ, l’armée des saints.

Après avoir affirmé ma pureté et pris conscience de la présence de l’armée des saints autour de moi, j’ai exposé à la cours des cieux, à la cours des saints, mon désir de me voir libéré de cette prétendue emprise de la sorcellerie sur mon être. Les Bantous ont toujours perçu la prière comme le fait de plaider sa cause devant la cours céleste ; dans plusieurs langues bantoues le même mot est utilisé pour dire prier et pour dire "plaider devant le tribunal". La Bible nous montre la même vision de la prière lorsque le Christ nous enjoint : « Venez et plaidons ! dit l’Éternel. » (Esaïe 1 : 18).

Ayant exposé ma cause à la cours céleste du Christ, c’est-à-dire ayant fait ma pétition auprès des « justes parvenue à la perfection »[ii], le ancêtres-saints, j’ai commencé à argumenter contre la croyance à la sorcellerie comme je l’avais appris à la foule qui était venue m’écouter à Désarmes. Mon argumentation consistait à affirmer le néant de la sorcellerie.

La force de la sorcellerie est d’abord la croyance aux esprits. Le sorcier prétend agir en tant qu’esprit ou il prétend être gouverné par des esprits. Mais, il n’y de vrai esprit que Dieu et je sais que Lui seul me gouverne et gouverne tout le monde, y compris ceux qui croyaient s’attaquer à moi. Seul l’esprit de Vérité et d’Amour divins  gouverne l’homme, ainsi personne n’a le pouvoir réel de nuire à son prochain. Fort de cette compréhension, j’ai ensuite pris conscience du fait que Dieu est la seule source réelle de toute vraie pensée. La Bible dit : « C’est Dieu qui opère en vous pour le vouloir et le faire. » (Phil. 2 : 13) Ainsi, je ne pouvais être ni émetteur, ni récepteur des suggestions agressives. J’ai affirmais que cela était connu dans toute la ville de Désarmes, parce que Dieu le sait en chacun de nous, que le mal que l’on fait aux autres réagit violemment  contre soi-même et que personne ne pouvait m’attaquer, car la sorcellerie mène le sorcier à coups sûr, maintenant même, à la mort ; d’où les sorciers n’ont d’autres alternatives que d’abandonner. Cette réalisation était l’activité de la grâce divine en moi opérant pour le salut de ceux qui se laissent entrainer par le mal. C’était donc avant tout un acte d’amour. La prière efficace ne consiste pas à s’attaquer au sorcier, mais à la sorcellerie ; cependant la sorcellerie ne sera vaincu que dans la mesure où nous aidons les sorciers à quitter la pratique ténébreuse et le moyen de le faire et de demander à Dieu de leur montrer la conséquence de leur action : la mort.

Fort de cette conviction du néant de la sorcellerie, j’ai maintenu dans ma conscience, durant tout cette nuit que j’ai passé à l’aéroport de Miami, que la suggestion de maux de ventre (car quelle que soit sa nature le mal est toujours une suggestion, il n’est jamais une présence ou une pensée en nous) n’avait aucune emprise sur moi, ni sur qui que ce soit, car Dieu a tout pouvoir et Il est toute présence ; tout ce qui existe réellement manifeste son pouvoir et sa présence. J’ai aussi pris conscience que cette suggestion ne pouvait même pas en réalité exister, car Dieu est l’unique Entendement.

Les rayons du soleil annonçant une nouvelle journée à travers les grandes baies vitrées de l’aéroport, m’apportaient aussi la joie de réaliser ce jour là que ma conférence sur le néant de la sorcellerie à Désarmes était pratique, car j’étais complètement guéri de ce mal de ventre qui prétendait me terrasser.

La prière qui réalise la pureté de l’homme et l’unité de l’homme avec le Christ, c’est-à-dire avec son armée des saints, est un atout efficace pour vaincre la sorcellerie, dans la mesure où elle nous permet de réaliser que Dieu est le seul Esprit qui nous gouverne et qui pense en nous et que personne ne peut pratiquer la sorcellerie impunément.


[i] Kiatezua Lubanzadio Luyaluka, Vaincre la sorcellerie en Afrique, Paris : L’Harmattan, 2009.

[ii] L’auteur de l’Epitre aux Hébreux nous montre que quand on est purifié on est sur une montagne spirituelle devant les ancêtres-saints (les "justes parvenues à la perfection"). (Hébreux 12 : 22-24)

pour en savoir plus sur cette approche de lutte contre la sorcellerie veuillez consulter les ouvrages suivants :

Cliquez le lien ci-dessous pour télécharger gratuitement la brochure intitulée:

Vaincre la sorcellerie

 

6 Commentaires le “La prière qui vainc efficacement la sorcellerie”

  1. KOM Bernard dit :

    Dans le titre " Vaincre la sorcellerie en Afrique", pourquoi la précision "en Afrique"? Cela laisse penser faussement que la sorcellerie est africaine, ou encore que votre thérapeutique ne marcherait qu’en Afrique. La sorcellerie existe aussi en occident, même si là-bas on lui préfèrera plutôt le terme satanisme, par exemple.
    Votre concept d’Ancêtre-Saints est intéressant et concevable. C’est autant d’atout spirituels que certains tiennent à refuser à l’ancestralité, par simple orgueil.
    Courage.


  2. Vaincre la sorcellerie en partant de l’amour ne peut être qu’efficace. Dans cette approche, l’accent est mis sur les attributs de notre Dieu que nous avons parfois l’habitude de négliger. C’est très effficace

  3. Leroy LUKUIKILA dit :

    ce bouquin, Vaincre la sorcellerie, m’ a donné du plaisir en le lisant
    ce qui m’a permis de connaitre plus sur la sorcellerie et comment la vaincre

  4. campbelle dit :

    jaimerai bien aussi lutté contre cette pratique oculte jaimerai ben que vous aidier svp comment lutteé contre la sorcellerie

  5. FAGBEMI dit :

    c’est vraiement extraodiaire

  6. fagbemiro souro dit :

    c’est l’heure de l’afrique et tout ce qui est cachée serons revelé fagbemiro


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: